100 pts
1° position

100 pts
1° position

100 pts
1° position

100 pts
1° position

100 pts
1° position

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez
 

 [EDUARDO MENDOZA] ♦ La verdad sobre el caso Savolta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Picdam

Informations et autre bazar
Depuis le : 06/09/2013 , j'ai fait gagner  : 4 points ce mois-ci à la faction : King en jouant : 19282 fois sur Epicarena : .

Mes médailles : : Meilleure King - Octobre 2013 . : Meilleure King - Novembre 2013 . : Meilleure King - Janvier 2014 . : Assistante - Décembre 2013 . : Meilleure King - Février 2014 . : Meilleure King - Juillet 2014 . : Meilleure King - Août 2014 . : Meilleure King - Mars 2015 . : Gagnante Event n°30 . : Assistante sexy - Mars 2016 . : Médiatrice - Septembre 2016 . : Les Z'amoureuses - Mars 2017 . : Meilleur King - Avril 2018
[EDUARDO MENDOZA] ♦ La verdad sobre el caso Savolta Empty
MessageSujet: [EDUARDO MENDOZA] ♦ La verdad sobre el caso Savolta   [EDUARDO MENDOZA] ♦ La verdad sobre el caso Savolta EmptyVen 30 Mai 2014 - 22:06

La vérité sur l'affaire Savolta
(+/- 540 pages)

Citation :
Dans la capitale catalane livrée aux grèves ouvrières, aux attentats anarchistes, à la répression policière, aux pratiques de politiciens véreux, trois survivants d'une série de meurtres répondent aux questions des enquêteurs. On croise une grande famille, un escroc séduisant, une gitane ensorceleuse et un narrateur naïf. Ce sont à travers eux les deux visages irréconciliables de la Barcelone des années 1917-1919 qui sont reconstitués ici.


Barcelone, dans les années troublées suivant la Première Guerre Mondiale. Javier Miranda est commis dans un tout petit cabinet d’avocat. Son patron, Cortabanyes, lui présente un jour Paul-André Lepprince, un jeune français arrivé quelques années auparavant à Barcelone et qui s’est rapidement fait une place dans les milieux fortunés de la ville, parvenant au poste d’administrateur de la riche société Savolta. Javier devient l’assistant personnel de Lepprince qui, entre autres missions, lui confie périodiquement des enveloppes à aller remettre à des gros bras chargés de dissuader, à coups d’arguments "physiques", les syndicalistes trop actifs dans l’entreprise. Lepprince demande un jour à Javier d’entrer en contact avec le journaliste anarchiste Pajarito de Soto à qui Lepprince, étrangement, propose d’ouvrir les portes de l’entreprise Savolta afin qu’il y fasse un rapport sur les conditions de travail. Mais une fois le compte-rendu de Pajarito de Soto achevé, Lepprince le détourne de son but initial apparent tandis que le journaliste meurt écrasé par une mystérieuse voiture une nuit en rentrant chez lui. Toutefois, celui-ci a eu le temps de poster une énigmatique lettre. Quelques jours plus tard, le soir de la Saint-Sylvestre, lors de la fastueuse réception donnée à son domicile, l’industriel Savolta est assassiné.

J'aimerais vous en dire plus sur ce livre, je pense même qu'il est nécessaire d'avoir un peu de background pour comprendre l'époque tout au long de laquelle se déroule cette histoire, mais je n'ai malheureusement pas le temps pour le faire. Je le ferai plus tard, promis. Je rajouterai même mon avis personnel, certaines citations, et je vous raconterai l'importance de ce roman dans la littérature espagnole après la mort de Franco (génération du 75 si vous connaissez), mais tout ceci, plus tard.


Spoiler:
 

IRU, ANGE GARDIEN
04/05/18

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Picdam le Ven 30 Mai 2014 - 22:07, édité 1 fois (Raison : taggle)
Voir le profil de l'utilisateur
 

[EDUARDO MENDOZA] ♦ La verdad sobre el caso Savolta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epicarena :: Let's talk guys ! :: Papotage :: Livres-