100 pts
1° position

100pts
1° position

100 pts
1° position

100 pts
1° position

100 pts
1° position

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | .
 

 Une Histoire sans Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Informations et autre bazar
Depuis le : 29/08/2016 , j'ai fait gagner  : 392 points ce mois-ci à la faction : King en jouant : 3637 fois sur Epicarena : .
Indeed, the sadness will last forever.


Mes médailles : : Meilleure King - Septembre 2016 . : Meilleure King - Octobre 2016 . : Meilleure Joueuse - Janvier 2017
MessageSujet: Re: Une Histoire sans Fin   Jeu 16 Fév 2017 - 21:12

Mais Shakira imagine absolument Zootopie comme Paris la ville lumière étincelante du poulet rôti au boulot égaré. Mémé Traudl pense que sa perruche avale lentement des bourriques mignonnes roulant en trottinettes bénies et rouges alors Poulette démantèle son canard fatidique asiatique. Mais patatras, Caroline pétille devant Serge et Gerse qui changent de couleur dans les coquilles vertes fluorescentes ambulantes qui se trémoussent gentiment pour démonter chaque boulon de mousse édentée en dribblant follement sur DP qui buvait du Pinot multicolore dans des banques chinoises. Pendant trois millions d'années, bubulle nageait follement parmi la foule délirante et frauduleuse qui piaillait comme Arthur et sans prendre son pied, hélas Mr Patate éprouvait un sentiment de trahison épique avec fracas. Il dévouait son argent à un poulet antipathique méfiant qui lui volait ses chaussures à grelots. Pourtant, les défunts maracas trempés de sueur car les phacochères humidifiés éjaculaient sur toi me paraissait agréable mais ça sentait le roussi. Effectivement, Marie-Jojo avait détruit la décence dont papy de mauvaise humeur entretenait. Chat-Chat diminuait sa dette envers moi grâce aux services furieux qu'il administrait dans des stations essence malgré que son estomac lui démontait des dimensions parallèles qui s'avéraient frauduleuses. Alors que les dindons frustrés manigançaient un percolateur, Meredith gigotait car la tempête approchait pour défoncer sa collection de casseroles. Entre deux verres, elle bougonnait des débris de bisounours grillés dans sa tente phosphorescente, c'était une petite tradition des lutins allemands provinciaux. Cette lapine machiavélique dévorait sans pitié des pieds vertueux qui ne battaient plus du tout en rythme. Donc, le moustachu colonel dysentérique sifflotait comme un hystérique pour tripoter sa bouteille de pinard glacée comme ces épidermes sous plusieurs démons démoniaques qui doutaient de leur efficacité démente en roulage de crêpes. Après avoir sélectionné trois fromages pour ses pizzas, Monsieur Babadook titubait dans une salle remplie de végétation et de vin qui glougloutait beaucoup sur un morceau de tartiflette que les sirènes dénigraient grâce à leur vinaigre défiguré et pervers en tout. Effectivement, le majordome au couteau aiguisé façonnait une sculpture sulfureuse tandis qu'on le fredonnait avec modération sur un air de Satie pendant qu'il s'émerveillait sur un cloporte scintillant. Dans une barque flottant bizarrement au vent, un pirate allemand fou dévorait des fleurs, pendant que son héritage coulait depuis des siècles comme une pucelle mal lavée qui vomissait des paillettes multicolores. Mais les sévices fulminaient sous la chaleur des néons qui boudaient car Juliette dénigrait facilement les devoirs de mathématiques pour dénicher du gloss vert pour faire manger des spaghettis mutants qui stupéfiaient les chiens enragés. Dorénavant l'extraterrestre dégivré devait chanter Libérée délivrée pour sauver le soldat anglais drogué qui trempait dans la confiture gélatineuse et bleue qui fulminait gravement comme des bigorneaux très denses et rajeunis par du sang de licorne pas commode et sucrée malgré que sa mèche blonde soit frisée et dramatiquement métamorphosée. Jadis, on dévorait les grandes vadrouilles des canaris prédateurs qui ignorent comment voyager jusqu'à Poudlard pour duper des sédiments arc-en-ciel volants au-dessus du canyon hanté et on dansait mal. Évidemment puisque Paee avait allumé le radiateur sans signaler la production de couvercles à la gardienne russe, un délinquant assoiffé s'empara alors d'un pingouin violent et sauta de la voiture démasquée d'avoir touché le fond du trou anglophone. Malgré qu'ils aient


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Quand les hippopotames se déguisent en éléphants

Informations et autre bazar
Depuis le : 06/10/2015 , j'ai fait gagner  : 20 points ce mois-ci à la faction : Stella en jouant : 5293 fois sur Epicarena : . ©

Mes médailles : : Meilleure Stella - Septembre 2016 . : Meilleure Stella - Octobre 2016
MessageSujet: Re: Une Histoire sans Fin   Ven 17 Fév 2017 - 12:26

Mais Shakira imagine absolument Zootopie comme Paris la ville lumière étincelante du poulet rôti au boulot égaré. Mémé Traudl pense que sa perruche avale lentement des bourriques mignonnes roulant en trottinettes bénies et rouges alors Poulette démantèle son canard fatidique asiatique. Mais patatras, Caroline pétille devant Serge et Gerse qui changent de couleur dans les coquilles vertes fluorescentes ambulantes qui se trémoussent gentiment pour démonter chaque boulon de mousse édentée en dribblant follement sur DP qui buvait du Pinot multicolore dans des banques chinoises. Pendant trois millions d'années, bubulle nageait follement parmi la foule délirante et frauduleuse qui piaillait comme Arthur et sans prendre son pied, hélas Mr Patate éprouvait un sentiment de trahison épique avec fracas. Il dévouait son argent à un poulet antipathique méfiant qui lui volait ses chaussures à grelots. Pourtant, les défunts maracas trempés de sueur car les phacochères humidifiés éjaculaient sur toi me paraissait agréable mais ça sentait le roussi. Effectivement, Marie-Jojo avait détruit la décence dont papy de mauvaise humeur entretenait. Chat-Chat diminuait sa dette envers moi grâce aux services furieux qu'il administrait dans des stations essence malgré que son estomac lui démontait des dimensions parallèles qui s'avéraient frauduleuses. Alors que les dindons frustrés manigançaient un percolateur, Meredith gigotait car la tempête approchait pour défoncer sa collection de casseroles. Entre deux verres, elle bougonnait des débris de bisounours grillés dans sa tente phosphorescente, c'était une petite tradition des lutins allemands provinciaux. Cette lapine machiavélique dévorait sans pitié des pieds vertueux qui ne battaient plus du tout en rythme. Donc, le moustachu colonel dysentérique sifflotait comme un hystérique pour tripoter sa bouteille de pinard glacée comme ces épidermes sous plusieurs démons démoniaques qui doutaient de leur efficacité démente en roulage de crêpes. Après avoir sélectionné trois fromages pour ses pizzas, Monsieur Babadook titubait dans une salle remplie de végétation et de vin qui glougloutait beaucoup sur un morceau de tartiflette que les sirènes dénigraient grâce à leur vinaigre défiguré et pervers en tout. Effectivement, le majordome au couteau aiguisé façonnait une sculpture sulfureuse tandis qu'on le fredonnait avec modération sur un air de Satie pendant qu'il s'émerveillait sur un cloporte scintillant. Dans une barque flottant bizarrement au vent, un pirate allemand fou dévorait des fleurs, pendant que son héritage coulait depuis des siècles comme une pucelle mal lavée qui vomissait des paillettes multicolores. Mais les sévices fulminaient sous la chaleur des néons qui boudaient car Juliette dénigrait facilement les devoirs de mathématiques pour dénicher du gloss vert pour faire manger des spaghettis mutants qui stupéfiaient les chiens enragés. Dorénavant l'extraterrestre dégivré devait chanter Libérée délivrée pour sauver le soldat anglais drogué qui trempait dans la confiture gélatineuse et bleue qui fulminait gravement comme des bigorneaux très denses et rajeunis par du sang de licorne pas commode et sucrée malgré que sa mèche blonde soit frisée et dramatiquement métamorphosée. Jadis, on dévorait les grandes vadrouilles des canaris prédateurs qui ignorent comment voyager jusqu'à Poudlard pour duper des sédiments arc-en-ciel volants au-dessus du canyon hanté et on dansait mal. Évidemment puisque Paee avait allumé le radiateur sans signaler la production de couvercles à la gardienne russe, un délinquant assoiffé s'empara alors d'un pingouin violent et sauta de la voiture démasquée d'avoir touché le fond du trou anglophone. Malgré qu'ils aient hurlé


And, honey, I only appeared so I can fade away ♫
POUET | TUMBLR | (╭ರ_•́) ʕ•̫͡•ʔ

Stuff:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Informations et autre bazar
Depuis le : 29/08/2016 , j'ai fait gagner  : 392 points ce mois-ci à la faction : King en jouant : 3637 fois sur Epicarena : .
Indeed, the sadness will last forever.


Mes médailles : : Meilleure King - Septembre 2016 . : Meilleure King - Octobre 2016 . : Meilleure Joueuse - Janvier 2017
MessageSujet: Re: Une Histoire sans Fin   Ven 17 Fév 2017 - 14:16

Mais Shakira imagine absolument Zootopie comme Paris la ville lumière étincelante du poulet rôti au boulot égaré. Mémé Traudl pense que sa perruche avale lentement des bourriques mignonnes roulant en trottinettes bénies et rouges alors Poulette démantèle son canard fatidique asiatique. Mais patatras, Caroline pétille devant Serge et Gerse qui changent de couleur dans les coquilles vertes fluorescentes ambulantes qui se trémoussent gentiment pour démonter chaque boulon de mousse édentée en dribblant follement sur DP qui buvait du Pinot multicolore dans des banques chinoises. Pendant trois millions d'années, bubulle nageait follement parmi la foule délirante et frauduleuse qui piaillait comme Arthur et sans prendre son pied, hélas Mr Patate éprouvait un sentiment de trahison épique avec fracas. Il dévouait son argent à un poulet antipathique méfiant qui lui volait ses chaussures à grelots. Pourtant, les défunts maracas trempés de sueur car les phacochères humidifiés éjaculaient sur toi me paraissait agréable mais ça sentait le roussi. Effectivement, Marie-Jojo avait détruit la décence dont papy de mauvaise humeur entretenait. Chat-Chat diminuait sa dette envers moi grâce aux services furieux qu'il administrait dans des stations essence malgré que son estomac lui démontait des dimensions parallèles qui s'avéraient frauduleuses. Alors que les dindons frustrés manigançaient un percolateur, Meredith gigotait car la tempête approchait pour défoncer sa collection de casseroles. Entre deux verres, elle bougonnait des débris de bisounours grillés dans sa tente phosphorescente, c'était une petite tradition des lutins allemands provinciaux. Cette lapine machiavélique dévorait sans pitié des pieds vertueux qui ne battaient plus du tout en rythme. Donc, le moustachu colonel dysentérique sifflotait comme un hystérique pour tripoter sa bouteille de pinard glacée comme ces épidermes sous plusieurs démons démoniaques qui doutaient de leur efficacité démente en roulage de crêpes. Après avoir sélectionné trois fromages pour ses pizzas, Monsieur Babadook titubait dans une salle remplie de végétation et de vin qui glougloutait beaucoup sur un morceau de tartiflette que les sirènes dénigraient grâce à leur vinaigre défiguré et pervers en tout. Effectivement, le majordome au couteau aiguisé façonnait une sculpture sulfureuse tandis qu'on le fredonnait avec modération sur un air de Satie pendant qu'il s'émerveillait sur un cloporte scintillant. Dans une barque flottant bizarrement au vent, un pirate allemand fou dévorait des fleurs, pendant que son héritage coulait depuis des siècles comme une pucelle mal lavée qui vomissait des paillettes multicolores. Mais les sévices fulminaient sous la chaleur des néons qui boudaient car Juliette dénigrait facilement les devoirs de mathématiques pour dénicher du gloss vert pour faire manger des spaghettis mutants qui stupéfiaient les chiens enragés. Dorénavant l'extraterrestre dégivré devait chanter Libérée délivrée pour sauver le soldat anglais drogué qui trempait dans la confiture gélatineuse et bleue qui fulminait gravement comme des bigorneaux très denses et rajeunis par du sang de licorne pas commode et sucrée malgré que sa mèche blonde soit frisée et dramatiquement métamorphosée. Jadis, on dévorait les grandes vadrouilles des canaris prédateurs qui ignorent comment voyager jusqu'à Poudlard pour duper des sédiments arc-en-ciel volants au-dessus du canyon hanté et on dansait mal. Évidemment puisque Paee avait allumé le radiateur sans signaler la production de couvercles à la gardienne russe, un délinquant assoiffé s'empara alors d'un pingouin violent et sauta de la voiture démasquée d'avoir touché le fond du trou anglophone. Malgré qu'ils aient hurlé à


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
THE BLACK MESSIAH

Informations et autre bazar
Depuis le : 16/04/2016 , j'ai fait gagner  : 760 points ce mois-ci à la faction : Blue Messiah en jouant : 23474 fois sur Epicarena : . # Hakel



Mes médailles : : Meilleur Solaris - Mai 2016 . : Meilleur Solaris - Juin 2016 . : Meilleur Joueur - Juillet 2016 . : Meilleur Solaris - Juillet 2016 . : Le Solitaire - Juillet 2016 . : Meilleur Solaris - Août 2016 . : Meilleur Joueur - Août 2016 . : Meilleur Solaris - Septembre 2016 . : Meilleur Joueur - Septembre 2016 . : Meilleur Solaris - Octobre 2016 . : Meilleur Joueur - Octobre 2016 . : Meilleure Solaris - Novembre 2016 . : Meilleur Joueur - Novembre 2016 Meilleur Solaris - Janvier 2017 Meilleur Joueur - Janvier 2017
MessageSujet: Re: Une Histoire sans Fin   Sam 18 Fév 2017 - 14:21

Mais Shakira imagine absolument Zootopie comme Paris la ville lumière étincelante du poulet rôti au boulot égaré. Mémé Traudl pense que sa perruche avale lentement des bourriques mignonnes roulant en trottinettes bénies et rouges alors Poulette démantèle son canard fatidique asiatique. Mais patatras, Caroline pétille devant Serge et Gerse qui changent de couleur dans les coquilles vertes fluorescentes ambulantes qui se trémoussent gentiment pour démonter chaque boulon de mousse édentée en dribblant follement sur DP qui buvait du Pinot multicolore dans des banques chinoises. Pendant trois millions d'années, bubulle nageait follement parmi la foule délirante et frauduleuse qui piaillait comme Arthur et sans prendre son pied, hélas Mr Patate éprouvait un sentiment de trahison épique avec fracas. Il dévouait son argent à un poulet antipathique méfiant qui lui volait ses chaussures à grelots. Pourtant, les défunts maracas trempés de sueur car les phacochères humidifiés éjaculaient sur toi me paraissait agréable mais ça sentait le roussi. Effectivement, Marie-Jojo avait détruit la décence dont papy de mauvaise humeur entretenait. Chat-Chat diminuait sa dette envers moi grâce aux services furieux qu'il administrait dans des stations essence malgré que son estomac lui démontait des dimensions parallèles qui s'avéraient frauduleuses. Alors que les dindons frustrés manigançaient un percolateur, Meredith gigotait car la tempête approchait pour défoncer sa collection de casseroles. Entre deux verres, elle bougonnait des débris de bisounours grillés dans sa tente phosphorescente, c'était une petite tradition des lutins allemands provinciaux. Cette lapine machiavélique dévorait sans pitié des pieds vertueux qui ne battaient plus du tout en rythme. Donc, le moustachu colonel dysentérique sifflotait comme un hystérique pour tripoter sa bouteille de pinard glacée comme ces épidermes sous plusieurs démons démoniaques qui doutaient de leur efficacité démente en roulage de crêpes. Après avoir sélectionné trois fromages pour ses pizzas, Monsieur Babadook titubait dans une salle remplie de végétation et de vin qui glougloutait beaucoup sur un morceau de tartiflette que les sirènes dénigraient grâce à leur vinaigre défiguré et pervers en tout. Effectivement, le majordome au couteau aiguisé façonnait une sculpture sulfureuse tandis qu'on le fredonnait avec modération sur un air de Satie pendant qu'il s'émerveillait sur un cloporte scintillant. Dans une barque flottant bizarrement au vent, un pirate allemand fou dévorait des fleurs, pendant que son héritage coulait depuis des siècles comme une pucelle mal lavée qui vomissait des paillettes multicolores. Mais les sévices fulminaient sous la chaleur des néons qui boudaient car Juliette dénigrait facilement les devoirs de mathématiques pour dénicher du gloss vert pour faire manger des spaghettis mutants qui stupéfiaient les chiens enragés. Dorénavant l'extraterrestre dégivré devait chanter Libérée délivrée pour sauver le soldat anglais drogué qui trempait dans la confiture gélatineuse et bleue qui fulminait gravement comme des bigorneaux très denses et rajeunis par du sang de licorne pas commode et sucrée malgré que sa mèche blonde soit frisée et dramatiquement métamorphosée. Jadis, on dévorait les grandes vadrouilles des canaris prédateurs qui ignorent comment voyager jusqu'à Poudlard pour duper des sédiments arc-en-ciel volants au-dessus du canyon hanté et on dansait mal. Évidemment puisque Paee avait allumé le radiateur sans signaler la production de couvercles à la gardienne russe, un délinquant assoiffé s'empara alors d'un pingouin violent et sauta de la voiture démasquée d'avoir touché le fond du trou anglophone. Malgré qu'ils aient hurlé à la


« Mein Volk, dem ich angehöre und das ich liebe, ist das deutsche Volk; und meine Nation, die ich mit großem Stolz verehre, ist die deutsche Nation. Eine ritterliche, stolze und harte Nation. »

© Deutscher Pirat

Best cadeau de Noël ever. Merci Auroden 8D:
 

♥:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://beruhre-den-himmel.grafbb.com
Contenu sponsorisé

Informations et autre bazar
MessageSujet: Re: Une Histoire sans Fin   

 

Une Histoire sans Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epicarena :: Let's play guys ! :: La Boîte à Jeux :: Une Histoire sans Fin-